CASTERA-VERDUZAN

990 habitants Site internet

Le mot du Maire

Je suis Castérois de naissance, mes parents l’étaient aussi, j’ai toujours apprécié la vitalité naturelle de cette petite cité thermale, située au cœur des vallons verdoyants, à mi-chemin entre les deux plus importantes agglomérations du département, Auch et Condom.
Nos structures économico-touristiques nous confèrent un fort pouvoir d’attraction et nous promettent une belle expansion.
La richesse du milieu associatif mettra volontiers à la disposition des nouveaux arrivants ses nombreuses activités culturelles et sportives.
Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : mairie.castera@wanadoo.fr

Services

Liste des services présents au village ou dans un rayon de 15 minutes maximum :

Commerce / Artisanat / Services

Banque(s)
Boulangerie / Pâtisserie
Boucherie / Charcuterie
Bar(s)
Epicerie / Alimentation
Supermarché
Point presse / Tabac
Artisan(s)
Bureau de poste
Profession libérale
Marché local
Commerces
Services à la personne
Assistante maternelle
Agence immobilière
Casino

Santé

Enseignement

Maternelle
Primaire
Centre de loisirs

Tourisme

Hôtel(s)
Chambres d'hôtes
Gîte(s)
Camping(s)
Restaurant(s)
Base de loisirs
Station thermale
Office de Tourisme

A propos du comité d'accueil

Native de Castéra, travaillant à l’Office de Tourisme depuis une vingtaine d’années, j’'aurai à cœoeur de vous faire découvrir ce joli coin de l’'Armagnac. Les Castérois, traditionnels héritiers du savoir vivre gascon et les membres du Comité d'’accueil, vous aideront à vous y installer. A très bientôt.

Nous contacter : ot-si.castera@wanadoo.fr et 05 62 68 10 66

Projets et équipements

  • Travaux d’aménagement de la rue des écoles et de la rue des Pyrénées (eau potable, assainissement et voirie)
  • Création d’un lotissement communal de 35 lots
  • Projet d’une nouvelle école élémentaire

Découvrez CASTERA-VERDUZAN en photos

Histoire et patrimoine

Castéra-Verduzan est un « village neuf », créé en 1821 par la réunion de 3 communes : Verduzan, la Cavalerie et Castéra-Vivent.
L’existence des sources thermales a été précocement repérée; il est certain que les Romains les ont utilisées et y ont installé un camp. L’étymologie de Castéra dérive sûrement du latin castelare qui signifie « camp ».
Ce site a été propriété des Templiers au XIIe siècle et des comtes d’Armagnac jusqu’au règne d’Henri IV.
C’est à partir du XVIIIe, grâce à l’action de plusieurs personnalités (l’Intendant d’Etigny, le Marquis de Pins, le Baron de Lascours) que Castéra connaîtra une grande renommée. Le célèbre docteur Raulin, médecin particulier de Louis XV fit l’analyse des eaux thermales. Il en reconnut les vertus curatives dans un « Traité des eaux minérales de Castéravivant ». Le roi fit don de 60 000 livres pour le forage de la source sulfureuse « Grande Fontaine ». Ces eaux, avec celle de la Petite Fontaine captée en 1771 ont beaucoup d’analogie avec celles de Vichy. Raulin écrit qu’elles sont les plus utiles et les plus précieuses du royaume pour notamment le traitement des affections des muqueuses bucco-linguales.
La partie ancienne de l’établissement thermal est reconstruite par le Marquis de Pins en 1817. On y remarque la colonnade du péristyle et l’escalier intérieur. Charles X contribua aux travaux avec un don de 10 000 francs.
Le 4 décembre 1840, naissait à Castéra-Verduzan, Odilon-Marc Lannelongue. Président de l’Académie de Médecine, il soigna Poincaré, Fallières et opéra Sarah Bernhardt. Jusqu’à sa mort en 1911 il soutint ardemment la station.
Le village de Castéra n’étant pas « très ancien », il n’a pas de site majeur. On peut tout de même remarquer la façade de l’établissement thermal. La maison natale du Professeur Lannelongue, qui fut Musée national jusqu’en 1952 et abrite aujourd’hui le casino. On peut y admirer de belles mosaïques et des reproductions d’œuvres vendues aux enchères en 1986, avec en particulier 6 tapisseries des Gobelins rachetées par l’Etat pour 1 500 000 francs.
L’église du Vieux Castéra (XVIIIe) avec son clocher mur caractéristique est inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Une opération de restauration est en cours avec l’appui de la Fondation du Patrimoine.
Aujourd'hui Castéra-Verduzan, station thermale, est labellisé Station Verte (destination touristique de loisirs et de vacances, reconnue au niveau national comme une station organisée, offrant les services et les plaisirs attendus dans l’univers Nature).

Localisation de la commune

La commune se situe dans un paysage vallonné, sur les bords de la rivière l'Auloue à 110 mètres d'altitude sur la route départementale 930, au nord du département, en zone d'appellation Armagnac. Elle est protégée par un versant abrupt de l'action desséchante et irritante du vent d'Autan, et est ouverte par une pente douce vers l'ouest au souffle humide et chaud de l'Océan. Castéra se trouve à égale distance des Pyrénées et de l'Océan Atlantique, ceci lui conférant un micro climat doux et sédatif. Accès route, depuis : Bordeaux : 174 km Toulouse : 100 km Lourdes : 100 km Agen : 60 km Auch : 24 km Condom : 19 km Vic-Fezensac : 16 km -Autoroute des « Deux Mers » Bordeaux-Toulouse à 45 min (sortie Aiguillon via Nérac/Condom) -Accès direct par la D 930 axe Auch/Condom -Autocar : Toulouse/Auch/Castéra ; Agen/Condom/Castéra -Gare à Auch (20 min) et TGV à Agen (45 min) -Aéroport International Toulouse Blagnac (1h30) et Agen la Garenne (45min)

On parle de nous

Les Français de plus en plus attirés par la campagne

Reportage d'M6 "Les Français de plus en plus attirés par la campagne" pour le 12h45 du jeudi 11...

Voir tous les articles

Nos actualités

Atelier à venir 23 novembre

La communication non verbale, pour qui ? Le prochain atelier aura lieu le vendredi 23 novembre de...

Voir toutes les actualités

Nous suivre