JEGUN

1034 habitants Site internet

Le mot du Maire

Commune accueillante et de ressources, Jégun a su se moderniser tout en conservant l’essentiel de son passé médiéval. Jégun est jumelé avec Bennwihr (Haut Rhin), village situé sur la Route des Vins en Alsace.

Services

Liste des services présents au village ou dans un rayon de 15 minutes maximum :

Commerce / Artisanat / Services

Boulangerie / Pâtisserie
Boucherie / Charcuterie
Bar(s)
Epicerie / Alimentation
Supermarché
Point presse / Tabac
Artisan(s)
Bureau de poste
Gendarmerie
Commerces
Services à la personne
Assistante maternelle
Garage auto et/ou station service

Santé

Enseignement

Maternelle
Primaire
Centre de loisirs

Tourisme

Chambres d'hôtes
Gîte(s)
Restaurant(s)

A propos du comité d'accueil

Projets et équipements

A Jégun, les projets s’articulent autour de l’amélioration du cadre de vie :

  • réaménagement de l’école,
  • restauration des vitraux de la collégiale,
  • aménagement des espaces publics rue de Bennwihr et rue des Acacias
  • création d’un restaurant au centre du village


A Lavardens :

  • Projet culturel autour du château :
  • projet de rénovation du chemin de ronde autour du village (2009)
  • découverte du petit patrimoine (reconstruction du lavoir, rénovation de puits, de petits ponts, de cabanes etc.) (Septembre 2008)
  • Projets sportifs : regroupement gymnastique et foot avec d’autres communes
  • Projets de lotissement à l’étude

Découvrez JEGUN en photos

Histoire et patrimoine

Au XIème siècle, Jégun fut aménagée en bastide, ville à plan urbain régulier qui a subsisté, entourée de fortifications dont il reste aujourd’hui peu de choses. Les monuments témoins de ce passé sont :
- au centre de la bastide, l’ancienne halle
- dans la rue centrale une pittoresque maison à colombages, une belle maison Renaissance avec fenêtres à meneaux, dite « Maison Henri IV » (il y demeura deux jours en 1577)
- l’église collégiale Sainte Candide bâtie à l’est de la bastide, sur un éperon appelé « le bastion » qui fortifié formait jadis une avancée de la défense du bourg.

De l’autre côté de la vallée de la Loustère, le magnifique château de Lavardens, qui domine le village de sa silhouette majestueuse, est attribué à Antoine de Roquelaure qui construisit ce château pour abriter ses amours avec sa jeune épouse Suzanne de Bassabat. Il meurt sans avoir terminé sa tâche. Percé de fenêtres à double croisée de pierre, il fut hardiment lancé vers l'Ouest, où la façade est cantonnée de tourelles carrées établies sur des trompes d'angle, en surplomb au-dessus du sentier. Un escalier taillé dans le roc mène aux grandes salles voûtées, dont quelques-unes possèdent un pavement mozarabe de briques roses et de pierres aux motifs géométriques variés. Le château, ouvert toute l’année, abrite aujourd’hui des expositions temporaires de grande qualité.
A Peyrusse Massas, petits et grands peuvent découvrir le plus grand jardin d’Europe de plantes carnivores : « le Jardin Carnivore ».
A Saint Lary, la mairie est bordée d’un verger conservatoire d’espèces fruitières anciennes : prunes, pêches, raisins, pommes, poires (dont la variété Poire d’Auch) … Dans les villages d’Antras et de Mérens, petites bourgades d’à peine 60 habitants chacun, on trouve de très beaux châteaux privés.

Localisation de la commune

La commune de Jégun se situe un peu en retrait de la RD 930, à 17 km au nord ouest d’Auch, à 24 km au sud de Condom et à 13 km de Vic Fezensac. Elle est aussi à 95 km de Toulouse, à 67 km d’Agen et à 80 km de Tarbes. Dans le cadre de l'action Soho Solo, Jégun est associé avec les communes voisines d' Antras, Lavardens (390 habitants), Mérens, Peyrusse Massas et Saint Lary

On parle de nous

Les Français de plus en plus attirés par la campagne

Reportage d'M6 "Les Français de plus en plus attirés par la campagne" pour le 12h45 du jeudi 11...

Voir tous les articles

Nos actualités

Atelier à venir 23 novembre

La communication non verbale, pour qui ? Le prochain atelier aura lieu le vendredi 23 novembre de...

Voir toutes les actualités

Nous suivre